Vous êtes ici

3 - Qui a ressuscité Jésus?

Onglets principaux

Soumis par admin5775 le lun, 11/12/2018 - 15:18

Sur ce même sujet, il serait utile de considérer rapidement un autre aspect de la résurrection de Jésus. Les Témoins de Jéhovah prétendent que la mort est l’anéantissement, c’est à dire qu’une personne n’existe pour ainsi dire pas quand elle est morte. À la résurrection, c’est Dieu qui « ramène la personne à l’existence » en quelque sorte.

Pour ces raisons, et aussi à cause de leur doctrine sur la personne de Christ, les Témoins de Jéhovah maintiennent dur comme fer que c’est Dieu le Père qui a ressuscité Jésus ; il n’est pas revenu à la vie tout seul.

D’un certain point de vue, ils n’ont pas tort. Les textes ne manquent pas pour soutenir la doctrine que c’est effectivement Dieu qui l’a ressuscité. Actes 2:32 en est un exemple clair.

Toutefois, ce n’est pas aussi simple que cela. Nous avons déjà vu que dans Jean 2:18-21 Jésus indique clairement que sa résurrection sera une résurrection corporelle. Notons aussi  car ce détail n’est pas sans importance  que Jésus dit explicitement dans le verset 19 : « Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. » Il n’a pas dit : « …Dieu le relèvera » ou « … le Père le relèvera. » Il prétend le faire lui-même. Ou bien il est un menteur prétentieux, qui prend sur son propre compte et pour sa propre gloire l’oeuvre miraculeuse de Dieu le Père ou bien il dit tout simplement la vérité. Et s’il dit la vérité, c’est qu’il est tout aussi juste de dire que Jésus s’est ressuscité tout seul que de dire que le Père l’a ressuscité.

D’autant plus que ce n’est pas la seule fois qu’il l’a dit. Dans Jean 10:17-18 Jésus a dit : « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre ; tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. »

J’ai le pouvoir de la reprendre. Une fois de plus, Jésus est bien clair. On ne peut pas accepter les paroles de Christ sans admettre qu’il a repris la vie après sa mort par son propre pouvoir.

Ceci indique deux choses différentes dans la doctrine des Témoins de Jéhovah. D’abord, c’est une indication de plus que l’oeuvre attribuée à Dieu dans certains passages est attribuée à Christ dans d’autres. Jésus n’est pas un personnage passif dans la résurrection, comme Lazare et tant d’autres l’ont été. Il est lui-même le Maître de la vie, le Vainqueur de la mort. L’implication au niveau de sa personne est claire.

Ensuite, ceci est une indication que la doctrine des Témoins des Jéhovah sur l’état de la mort est complètement fausse. Car s’ils avaient raison dans ce domaine, ils auraient effectivement raison de dire que Jésus ne pouvait pas « se ressusciter ». Mais comme c’est ce qu’il dit lui-même, la mort n’est pas du tout l’anéantissement. Etre mort, c’est être séparé de l’existence sur cette terre. Mais c’est entrer dans un autre état d’existence, sans plus. Cela explique comment Jésus a pu reprendre la vie terrestre par son propre pouvoir, et nous donne une perspective toute autre que celle de l’enseignement des Témoins de Jéhovah quant à la vie après la mort.