Vous êtes ici

Chapitre-29 - Les indulgences

Onglets principaux

Soumis par admin5775 le mer, 07/31/2019 - 12:26

les indulgences

Grâce aux indulgences, les péchés des catholiques vivants ou au Purgatoire, pourraient être pardonnés : " Par les indulgences les fidèles peuvent obtenir pour eux-mêmes et aussi pour les âmes du Purgatoire, la rémission des peines temporelles, suites des péchés."

 Voici la définition des indulgences, telle qu'indiquée par le catéchisme : " L'indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l'action de L'Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints. "

 Nous nous trouvons ici devant une définition bien alambiquée ! Il faudrait beaucoup développer notre exposé pour arriver à expliquer tout le mécanisme des indulgences. Disons simplement qu'il s'agit d'un système complexe reposant sur les bonnes oeuvres, et qu'il est tout entier inventé par les hommes. On n'en trouve pas un mot dans la Parole de Dieu.

Des catégories de péchés ?

" Pour comprendre cette doctrine et cette pratique de L'Église il faut voir que le péché a une double conséquence. Le péché grave nous prive de la communion avec Dieu, et par là il nous rend incapables de la vie éternelle, dont la privation s'appelle la <<peine éternelle du péché>>. D'autre part, tout péché, même véniel, entraîne un attachement malsain aux créatures, qui a besoin de purification, soit ici-bas, soit après la mort, dans l'état qu'on appelle Purgatoire."

Pourtant, la Bible insiste sans arrêt sur le fait que tous les péchés ont la même conséquence : " Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en JésusChrist notre Seigneur. " Romains 6.23

" Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort. " Jacques 1.15

Le péché produit toujours le même résultat : la mort. Le fait que nous les considérions comme "mineurs" n'y change rien. Les responsables catholiques enseignent à leurs fidèles de se faire pardonner des péchés grâce aux indulgences, alors que Christ a déjà payé le prix pour tous les péchés : " Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures " 1 Corinthiens 15.3

Oui, Dieu veut que Ses enfants fassent de bonnes oeuvres ! Mais ces bonnes oeuvres sont la conséquence du salut ... Elles n'en sont jamais la cause ! Paul enseigne : " Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. " Éphésiens 2.8-10

 [Etre "créé en Jésus-Christ" signifie simplement "être sauvé"]

Après qu'un être humain ait été sauvé par grâce, il accomplira de bonnes oeuvres. Les bonnes oeuvres ne sont jamais requises pour arriver au salut. Elles ne le sont pas plus pour obtenir le pardon des péchés après le salut. 

Les vivants peuvent-ils aider les morts ?

Le catholicisme enseigne aussi que les indulgences aident ceux qui sont déjà morts : " Puisque les fidèles défunts en voie de purification sont aussi membres de la même communion des saints, nous pouvons les aider entre autres en obtenant pour eux des indulgences, de sorte qu'ils soient acquittés des peines temporelles dues pour leurs péchés. " 

Voici une autre doctrine humaine. Vous ne la trouverez jamais enseignée nulle part dans la Parole de Dieu. Ainsi que nous l'avons déjà mentionné, il n'est possible de se faire pardonner nos péchés que pendant le temps de notre vie.

Trois thèmes. 

Dans cette doctrine des indulgences, trois thèmes récurrents se retrouvent :

Un attribut divin de Jésus est minimisé. La Bible déclare que seule l'oeuvre de Jésus-Christ à la croix peut nous apporter le pardon de nos péchés. Malgré cela, le catholicisme enseigne que les péchés peuvent être pardonnés grâce aux bonnes oeuvres de tout fidèle.

Le système des indulgences retient les fidèles dans le giron de l'église catholique. Au lieu de s'adresser à Dieu pour obtenir le pardon des péchés, les fidèles doivent peiner et faire tout leur possible pour faire de bonnes oeuvres au sein de l'église catholique.

Il est intéressant de noter que les "bonnes oeuvres" du catholicisme diffèrent des "bonnes oeuvres" de la Bible. Les bonnes oeuvres bibliques sont des activités effectuées uniquement en faveur d'autres êtres humains [elles ne sont pas cause de salut pour les personnes qui les effectuent].

Par contre, les bonnes oeuvres catholiques sont souvent liées à des rituels (messes, prières du rosaire, cierges allumés, ...) [Dans l'acception catholique, les bonnes oeuvres ont pour but premier d'aider les personnes qui les accomplissent à obtenir le pardon de leurs péchés].

Le système des indulgences représente finalement une sorte de chantage, incitant les membres à rester fidèles à l'église, pour que leurs bien-aimés arrivent au paradis.

Conclusion. 

Ce système de bonnes oeuvres est-il voulu par Dieu ? Lisez ce que Dieu enseigne dans Sa Parole, et décidez vous-même : " il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde " Tite 3.5