Vous êtes ici

Madame GARCIA

Onglets principaux

Soumis par admin5775 le lun, 06/25/2018 - 12:13

Sa fille Marie-Lourdes épouse DIAS témoigne :

C'est vers l'âge de 30/35 ans que ma maman à commencé à avoir des manifestations bizarres. Un jour en allant laver le linge à la rivière, elle voyait et entendait des choses que les autres femmes n'entendaient pas et ne voyaient pas. Dans la pratique des lavandières, on était pieds nus dans la rivière. Mais ce jour là, maman est partie sans souliers à sa maison. Imaginez : faire 3 KM environ sur des chemins caillouteux, avec des ronces multiples, et cela sans aucune blessure... Devant cet état de fait, la famille a fait venir les pompiers en leur disant que maman prononçait des paroles incohérentes.

Les pompiers ont voulu l'attacher pour la mettre dans le fourgon. Elle a cassé les sangles. Une force démoniaque (c'est ce que nous avons réalisé plus tard) la dominait. A l'hôpital des calmants lui ont été administrés, mais sans résultat. On l'a ramenée à la maison pensant que cela passerait... ! Quelques jours après, nouvelle attaque maligne. La famille s'est tournée vers les diseuses de bonne aventure (sorcières) qui lui ont fait prendre des choses bizarres.

Il fallait faire des prières, donner de l'huile à des saints plus de l'argent. Bref ! Ces femmes disaient que c'était l'âme du grand-père qui demandait tout cela pour entrer au ciel. Toujours aucun changement. Elle me cherchait partout avec un couteau à la main pour me tuer. A ce moment ou elle n'était plus elle-même, la langue sortait de sa bouche d'une longueur démesurée et pendait sur sa poitrine. Je me suis cachée chez ma tante, mais le diable la manipulait aussi ! Quand les crises passaient un peu, elle s'habillait d'un gilet noir, et en me regardant elle me disait ; « tu sais de quelle couleur est ce gilet ? -oui c'est noir, c'est ainsi que sera ta vie » me répondit-elle. Un jour elle était dans la rue en train de délirer, quatre hommes se sont précipités pour la tenir car elle se jetait par terre et risquait de se blesser. Animée d'une force que l'adversaire de son âme lui donnait, elle a jeté un à un chacun de ces hommes.

Ils revenaient vers elle pour la maîtriser, mais chaque fois elle les maltraitait durement. A ce moment d'entière possession une voix d'homme sortait du fond de sa gorge sans qu'elle n'ouvre la bouche ! Etant dans sa présence, je ressentais des coups, puisque dans mon 1er témoignage, je vous ai fait part de ma délivrance. Nous avons décidé, après, mon mari et moi-même, expérimenté et connu  l'Amour de Jésus, d'aller la chercher au Portugal, 1300 km aller, 1300 km retour, 2 fois. Nous l'avons amené à l'Assemblée Evangélique « La Délivrance » de LIMOUX. Après la réunion du dimanche après-midi, le pasteur a demandé aux chrétiens de rester pour prier avec lui.

Mon père incrédule disait : cela fait 18 ans qu'elle est comme ça et ce sera toujours pareil. Moi, je continuerais à croire, et je l'ai vu, que maman serait délivrée. Quand le Pasteur chassait les démons qui étaient en elle, elle se jetait en arrière violemment et d'autres attitudes que ie malin lui imposait. Gloire à DIEU ce jour là, elle était radieuse, paisible, elle était enfin délivrée. L'année d'après elle a donné son cœur au Seigneur et a été baptisée {le vrai baptême chrétien, par immersion), Une année encore et DIEU l'a remplie du Saint-Esprit. Sa vie a changé, et elle a expérimenté plusieurs guérisons (cancer à la cuisse, staphylocoque doré...). Dans la rubrique « guérisons » je raconterai tout cela en détail.

Je donne vraiment GLOIRE A DIEU, car il est vraiment ie DIEU des délivrances. A lui seul la GLOIRE et la louange. 
 

M.LDIAS