Vous êtes ici

Chapitre-10 - Le baptême des enfants.

Onglets principaux

Soumis par admin5775 le lun, 02/18/2019 - 11:44



Le baptême des enfants est l'une des doctrines les plus critiquables de l'église catholique : "Naissant avec une nature déchue et entachée par le péché originel, les enfants eux aussi ont besoin de la nouvelle naissance dans le Baptême afin d'être libérés du pouvoir des ténèbres et d'être transférés dans le domaine de la liberté des enfants de Dieu, à laquelle tous les hommes sont appelés. La pure gratuité de la grâce du salut est particulièrement manifeste dans le Baptême des enfants.

L'Église et les parents priveraient dès lors l'enfant de la grâce inestimable de devenir enfant de Dieu s'ils ne lui conféraient le Baptême peu après la naissance" 

Le catéchisme révèle d'où provient cette doctrine : "La pratique de baptiser les petits enfants est une tradition immémoriale de L'Église. Elle est attestée explicitement depuis le II° siècle ..."  Ici, le catéchisme admet que cette doctrine n'est pas basée sur les Écritures.

C'est une tradition humaine. L'avertissement de Paul s'applique bien ici : "Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ." Colossiens 2.8

Le baptême dans la Bible Ce qui dérange le plus à propos du baptême des petits enfants, c'est que la Bible n'en recense aucun. Bien au contraire : tous les baptêmes bibliques concernent des personnes suffisamment âgées pour pouvoir entendre et accepter l'Evangile. Jésus était adulte lorsqu'il fut baptisé. [Témoin cette conversation, d'adulte à adulte, entre Jésus et Jean-Baptiste :] "Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi ! Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui." Matthieu 3.13- 16

Dans toute la Bible, le baptême suit toujours le salut. L'eunuque éthiopien qui fut mené au salut par Philippe était lui aussi un adulte lorsqu'il fut baptisé : " ... Philippe et l'eunuque descendirent tous deux dans l'eau, et Philippe baptisa l'eunuque." Actes 8.38

Tous ceux qui furent baptisés le furent après avoir cru : "Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés." Actes 18.8

Quand le peuple prit garde au message de repentance de Jean le Baptiste : "confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain." Matthieu 3.6

Evidemment, les nourrissons ne peuvent pas se repentir, croire et confesser leurs péchés. Ils ne sont donc jamais considérés comme des baptisés selon les Écritures. Le gardien de prison de la ville de Philippe Quand le gardien de prison de la ville de Philippe qui gardait l'apôtre Paul lui demanda : "Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?" (Actes 16.30), Paul répondit : "Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé" (verset 31). "Aussitôt il fut baptisé" (verset 33).

Quand Pierre prêcha, en Actes, chapitre 2 :  "... Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes." Actes 2.41

Quand Philippe prêcha aux gens de Samarie, hommes et femmes furent baptisés, mais aucun enfant ne le fut : " Mais, quand ils eurent cru [les paroles de] Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser." Actes 8.12

Si la Parole de Dieu affirme si clairement que seuls ceux qui sont assez âgés pour entendre et recevoir l'Evangile peuvent être baptisés, alors pourquoi le catholicisme demande-t-il que les nourrissons le soient ? Est-ce pour amener les gens sous son influence dès leur naissance ? La réponse vous appartient.

Conclusion :

Quand vous avez été baptisé bébé, avez-vous été réellement baptisé ou bien a-t-on juste versé de l'eau sur vous ?

Votre réponse dépend de ce que vous croyez : la Parole de Dieu ou la tradition des hommes. Rappelez-vous des paroles de Jésus aux responsables religieux de son temps : "Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition." Marc 7.9