Vous êtes ici

Chapitre 5 - Le baptême sauve.

Onglets principaux

Soumis par admin5775 le lun, 12/10/2018 - 10:52

La Bible Parole de Dieu
La Bible, Parole de Dieu donnée aux Hommes

 L'église catholique enseigne que le baptême est nécessaire au salut : "Le Seigneur Lui-même affirme que le Baptême est nécessaire pour le salut."  Tous les catholiques devraient savoir que c'est un mensonge : le Seigneur n'est pas d'accord avec cette phrase. La Bible enseigne que le salut est un don gratuit qu'aucune oeuvre [c'est-à-dire aucune action de notre part, aucun rite] ne pourra jamais acquérir. Cette doctrine a été imaginée par le catholicisme : "L'église ne connaît pas d'autre moyen que le Baptême pour assurer l'entrée dans la béatitude éternelle..."  "Nés à une vie nouvelle par le Baptême, les fidèles sont ..."  "Par le Baptême nous sommes libérés du péché et régénérés comme fils de Dieu, nous devenons membres du Christ et nous sommes incorporés à L'Église ..." 

La Bible ne peut pas être plus en désaccord avec cela : "Cette lumière [=Jésus] à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu" Jean 1.9-12 Malgré de tels versets, le catéchisme enseigne que : "Le Baptême ne purifie pas seulement de tous les péchés, il fait aussi du néophyte <>, un fils adoptif de Dieu qui est devenu <>, membre du Christ et cohéritier avec Lui, temple de l'Esprit Saint."  "Par le Baptême, tous les péchés sont remis, le péché originel et tous les péchés personnels ainsi que toutes les peines du péché."  Ces doctrines contredisent une foule de versets. La Bible enseigne que seul Christ peut pardonner les péchés, ce que ne pourront jamais faire de "bonnes oeuvres" comme le baptême : "En lui [Jésus] nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés ..." Éphésiens 1.7

Si le baptême est nécessaire pour le salut, pourquoi Paul a-t-il enseigné que : " Ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Evangile..." 1 Corinthiens 1.17 Le même homme de Dieu aurait-il déclaré : "Je rends grâces à Dieu de ce que je n'ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus," 1 Corinthiens 1.14

Le message de Jean le baptiste était : "...Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche." Matthieu 3.2 Après leur repentance, les gens venaient se faire ... "... baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain." Matthieu 3.6

Ecoutez ce que l'éthiopien eunuque demanda à Philippe alors qu'ils discutaient du baptême : "Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit : Voici de l'eau ; qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé ? Philippe dit : Si tu crois de tout ton coeur, cela est possible. L'eunuque répondit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu." Actes 8.36-37

La Bible enseigne que le salut précède le baptême, et que le baptême n'est pas requis pour le salut. Quand le geôlier de l'épître aux Philippiens demande "que faut-il que je fasse pour être sauvé ?"  Paul répond : "... Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille ... Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens." Actes 16.30-33

Premièrement ils crurent, et ils furent ensuite baptisés. Le baptême suit toujours le salut ! Un autre exemple : "Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés." Actes 18.8

Dans le chapitre 2 des Actes, quand Pierre, que les catholiques croient être le premier pape, termina son prêche : "Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes." Actes 2.41

Ici aussi, ils furent baptisés, non pour devenir enfants de Dieu, mais parce qu'ils étaient déjà enfants de Dieu. Quand Philippe prêcha aux gens de Samarie, vint d'abord le salut, puis le baptême : "Mais, quand ils eurent cru Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser." Actes 8.12

Peu après, dans le même passage, Simon, un sorcier qui trompait le peuple des environs, suivit le même chemin : "Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe..." Actes 8.13

Le catéchisme enseigne : "Le fruit de tous les sacrements appartient à tous. Car les sacrements, et surtout le Baptême qui est comme la porte par laquelle les hommes entrent dans L'Église, sont autant de liens sacrés qui les unissent tous et les attachent à Jésus-Christ"  Juste avant sa mort, le voleur crucifié à coté de Jésus a mis sa confiance en Christ. Bien entendu, il n'a jamais été baptisé, mais il est quand même allé au Paradis. Pourquoi ? Parce que le salut est obtenu grâce à Christ, pas grâce au Baptême.

Le catéchisme enseigne aussi que lorsqu'une personne baptise, c'est Jésus lui-même qui baptise : "Il [Jésus] est là présent par sa vertu dans les sacrements, au point que lorsque quelqu'un baptise, c'est le Christ Lui-même qui baptise."  Encore une tradition catholique dont la Parole de Dieu ne parle pas. Une autre contradiction Voilà une autre doctrine catholique : "Le Baptême, en effet, est le sceau de la vie éternelle."

La Bible est encore en désaccord avec ceci, enseignant que la destinée éternelle des enfants de Dieu a été scellée par le Saint-Esprit : "En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis," Éphésiens 1.13

"N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption." Éphésiens 4.30 

 Conclusion : 

Le baptême est-il nécessaire au salut ?
La tradition catholique et la Parole de Dieu se retrouvent dos à dos. Le catéchisme dit "oui", la Parole de Dieu dit "non".
En quoi croirez-vous ?